Les vibrations

Qu'est-ce qu'une vibration ? Qu'entend-on par niveau vibratoire ?
Une vibration est une onde, un champ d'énergie qui se manifeste. Tout ce qui nous entoure possède cette résonance. Et nous avons la possibilité à chaque instant de nourrir les ondes basses ou celles plus élevées.
Une vibration basse est la plupart du temps liée au sentiment de peur. Si nous la nourrissons, celle-ci va nous revenir amplifiée, ce qui va avoir pour effet de la rendre plus présente et ainsi de suite.
Il en va de même pour une vibration élevée qui, en général, naît de la confiance et de l'acceptation mais aussi de la faculté à vivre l'instant présent.
Cependant, une vibration élevée n'existerait pas sans une vibration basse, tout comme le jour n'existerait pas sans la nuit. C'est toujours de l'obscurité que jaillit la lumière.
C'est pourquoi, lorsque vous vivez des vibrations basses, ne résistez pas ! Acceptez-les dans la confiance afin qu'elles se transmutent en lumière, c'est parce que vous aurez le courage de les affronter qu'elles vous délivreront leur sens profond. C'est en regardant votre peur, votre culpabilité, votre jugement que ceux-ci n'auront plus lieu d'être. C'est en devenant conscient que nous sommes nos seuls juges, comme nos seuls maîtres, que nous pouvons avancer vers la clarté et la conscience. Nous pouvons démanteler nos barrières aussi facilement que nous les érigeons.

La peur

Qu'est-ce que la peur ? C'est ce sentiment, cette vibration qui nous tétanise et nous paralyse. Mais elle est également une invitation à s'arrêter un instant sur le chemin. La peur est un faux conditionnement, elle surgit de nos croyances, de la façon dont nous interprétons les choses. Pour dépasser une peur, il n'y a qu'une solution... la vivre !

Évidemment, tout cela est plus facile à dire qu'à faire !!

Nous sommes tous des êtres spirituels vivant une expérience terrestre mais il n'en reste pas moins que sur le plan humain ce n'est pas si simple. Le décalage entre les principes universaux et notre réalité est parfois énorme.
Alors comment faire ?

La pensée
Tout d'abord, il faut savoir que ce sont vos pensées d'aujourd'hui qui créent votre avenir. Ce que vous créez vibratoirement devient votre réalité. Voilà pourquoi il est si important d'être attentif aux mots que vous employez que ce soit à votre égard où à celui des autres. La pensée est un outil extrêmement puissant. Une pensée positive peut réellement changer votre vie et votre façon de vivre les choses.
Comme pour toutes choses, il faut commencer par soi. Commencez par observer la manière dont vous exprimez les choses, quels mots employez-vous ? Combien de fois vous critiquez-vous par jour ? Quelles sont vos croyances à votre sujet ? Comment pourriez-vous transformer ces messages négatifs en messages positifs ?
Lorsque vous exprimez un désir, le faites-vous au futur ou au présent ? Parce que tant que vous l'imaginez dans le futur, il y restera ! Si vous voulez qu'il se concrétise ; c'est au présent qu'il faut y croire. Il faut que vous puissiez ressentir que cela est déjà concrétisé !

La méditation
La méditation est un outil très bénéfique, qui permet non seulement au mental de lâcher-prise mais aussi de se reconnecter à son être profond. C'est lui votre seul et unique guide.

Le corps
Vous le savez maintenant, le travail sur le corps c'est mon cheval de bataille. Je ne vais pas me répéter mais je vous invite à lire mes articles concernant le sujet et notamment « la guérison des corps énergétiques » et « la relation au corps ».

La vibration d'amour
Vous le savez sûrement déjà mais entre toutes, c'est elle la plus puissante. Cette vibration consiste à voir dans chaque situation, chaque personne – et surtout vous même- la gratitude qui en émane. Une vibration d'amour c'est l'indulgence, la bienveillance, le don, l'absence de critique. Une vibration d'amour se donne sans attendre de retour. Elle vous sera restituée au centuple quoi qu'il en soi d'une façon ou d'une autre.

Je vous envoie tout mon amour !

Claudia Sartori Maréchal

Cet article a été écrit par Claudia Sartori, si vous le diffusez, merci de respecter la mise en forme et de ne pas modifier ni le texte, ni les images.

4 commentaires

La régression dans des vies antérieures

Le bagage karmique et les vibrations de l'âme.
Lorsque nous arrivons sur terre, malgré les apparences, nous savons déjà beaucoup de choses. Tout notre bagage karmique est là, logé dans notre corps causal.
Nous revenons avec toutes nos expériences passées, les leçons apprises, celles à retravailler et les nouvelles qui vont se présenter à nous.
Nous revenons tous avec des choix de vie qui nous permettront d'avancer, d'évoluer et de nous élever spirituellement.
Ces choix ne sont pas toujours faciles ou confortables mais ils sont nécessaires à notre cheminement.
Les blessures non guéries, les leçons à apprendre ou à ré-apprendre ont une résonance vibratoire particulière tout comme les joies et les leçons acquises ont la leur.
Toutes ces données forgent la personne que nous sommes dans cette vie et dont la mission première est de rester connectée à son âme afin de reconnaître ces vibrations et ainsi accepter et comprendre les messages envoyés.
Chaque fois que vous éprouvez de l'inconfort, de la gêne, un malaise, chaque fois que vous êtes face à vos peurs, vous êtes en contact avec une certaine vibration de votre corps causal qui vous rappelle les obstacles à surmonter. Tout comme quand vous avez l'impression qu'un endroit à priori inconnu vous est familier, que les objets et histoires d'une époque vous passionnent, que vous vous sentez bien dans un endroit ou que vous avez l'impression d'avoir déjà vécu certaines choses, ce sont les vibrations de votre corps causal qui vous encourage en vous montrant les acquis en votre possession et qui constituent la base d'expériences acquises qui vous servent d'outils, de boussole pour avancer.
Il y a aussi les personnes, les âmes que vous avez choisi de côtoyer dans cette vie. Chaque personne a son rôle à jouer soit en reflétant dans leur façon d'être vos propres limitations à dépasser, soit grâce à leur propre expérience vous apporter les outils utiles à votre évolution. Il est fréquent que les personnes avec qui nous partageons des moments forts sont des âmes avec lesquelles nous avons déjà vécues des expériences semblables dans d'autres vies. Nous les retrouvons soit pour réparer des choses, nous guérir et pardonner, soit pour retrouver et nous rappeler des moments heureux faisant partie de cette expérience acquise dont nous avons déjà parlé.
Les reconnaissances d'âme sont tout à fait perceptibles, elles correspondent elles aussi à une vibration particulière et elles ont une couleur vibratoire différente des autres. C'est ce qui se passe lorsque vous êtes irrésistiblement attirés par une personne ou lorsqu'un regard arrive à vous hypnotiser !
Mais il y aussi les rencontres désagréables, des personnes que vous ne supportez pas ou qui vous mettent mal à l'aise, vous inspire du dégoût ou de la colère.
Tout cela, ce sont les vibrations de lointains souvenirs qui se rappellent à vous

Les maladies karmiques
Tous les problèmes de santé que nous endurons, même les plus banaux, ont un sens. Les causes se trouvent dans nos émotions et dans ce que nous supportons psychologiquement. Toute émotion non évacuée s'inscrit dans nos différents corps et prend parfois la forme de maladie lorsqu'elle est nourrie à l’extrême. Le sens des maladies est de prendre conscience du dysfonctionnement émotionnel et psychologique que nous nous infligeons. C'est une invitation à dépasser nos limitations et à laisser sortir ce qui a été accumulé à l'intérieur de nous.
Les maladies héréditaires et génétiques sont des mémoires transmises de génération en génération.
Il faut aussi comprendre que toute expérience vécue au cours de cette vie et des précédentes reste gravée dans notre mémoire profonde, dans notre mémoire causale, c'est cette même mémoire qui génère nos expériences actuelles et ravive nos émotions.
C'est pourquoi, nombreux problèmes de santé trouvent leur origine dans nos expériences passées. Ils se réveillent lorsque notre âme reconnaît ou revit des expériences la plupart du temps douloureuses ou marquantes.

La régression
Elle permet de revisiter un ou plusieurs événements d'une vie antérieure en relation avec la problématique rencontrée. En accédant à la compréhension de certains éléments, nous pouvons ajuster notre vision des faits et ainsi dépasser, voire guérir des blessures.
Cette expérience arrivera toujours au moment ou vous êtes prêt et ce que vous y trouverez sera toujours à la hauteur de ce que vous êtes en mesure d'accepter à cet instant de votre vie.
Guidé par le thérapeute, vous entrez dans un état de relaxation permettant au mental de s'effacer et de laisser la place aux mémoires profondes. Lorsque vous vivez cette expérience vous êtes parfaitement conscient même si vous êtes dans un état de lâcher prise et de réceptivité autre.
La durée des séances est très variables d'une personne à l'autre, tout dépend de la disponibilité d'ouverture à son âme et de la facilité à entrer en relaxation.

Pour conclure
Soyez toujours à l'écoute de ce qui vous arrive et prenez le temps, lorsqu'un événement suscite une émotion, de vérifier si cela est agréable ou désagréable et quel sentiment cela laisse en vous. Les réponses s'y trouvent !

Con Amore,
Claudia Sartori Maréchal

0 commentaires

La guérison des corps énergétiques

Quel langage parle notre corps ? Pourquoi avons nous tant de mal à l'écouter ?
Qui est ce corps dont nous avons besoin ?
Le corps et l'esprit sont étroitement lié, comme le yin et le yang, l'un ne peut exister sans l'autre. Trop souvent, la tendance les met en opposition alors, qu'en réalité, tout les rassemble.
Notre corps est non seulement composé de matière mais aussi d'une formidable banque de données énergétique. Notre corps physique est entouré de notre corps éthérique ou vital dont il est la réplique parfaite : chaque cellule a son double énergétique. Notre corps physique abrite ensuite notre corps astral ou émotionnel. Comme son nom l'indique, il est le siège de nos émotions et de notre monde affectif. Il en épouse parfaitement la forme mais de l'intérieur cette fois-ci.
Vient ensuite le corps mental, lieu privilégié de notre activité cérébrale d'être incarné. Il se trouve à l'intérieur du corps émotionnel.
Et enfin, plus profondément encore, à l'intérieur du corps mental, se trouve le corps causal. Il est le siège des causes, c'est-à-dire des mémoires profondes. C'est sa dimension énergétique qui enclenche tous les mécanismes issus du bagage karmique de chaque être humain.
Chaque fois que je reçois une personne, un halo de couleur autour de son corps causal se dévoile. Cette couleur détermine une dominante énergétique qui peut varier avec le temps.
On peut maintenant aisément imaginer la relation étroite qui existe entre ce que nous vivons, ce que nous pensons, ce que nous croyons et notre corps.
Ce qui retentit sur un corps retentit forcément sur les autres.
Notre corps dans sa globalité parle le langage de notre âme et doit traverser la barrière de l’Ego pour être entendu, car si l’Ego est une formidable protection par moment, il est aussi le champion de la manipulation ! Il nous fait croire ce qu'il veut !

Loin des yeux, loin du cœur...
Ne pas voir les signes et les messages c'est s'éloigner des ressentis du cœur.
Ce que nous ne voulons pas « voir » ou « entendre » va tôt ou tard être exprimé par nos corps et par la vibration de notre « cœur » c'est-à-dire de notre âme !
Mais comment écouter son corps ? Et comment entrer en contact avec lui ?
Il existe de nombreuses méthodes et il conviendra à chacun de choisir celle qui lui convient, mais ce que je souhaite mettre en avant aujourd'hui c'est le fait que se reconnecter à ses corps et s'harmoniser à la vibration adéquate représente un outil formidable.
Et le massage énergétique permet cela.
Lors d'un massage, les zones du corps vibrent et parlent. Cela permet de mettre l’Ego et l'esprit au repos pour faire parler notre cœur et ouvrir la porte à l'inconscient et à des données extraordinaires.
Cela permet d'évacuer les tensions et délester le corps des pollutions accumulées, de mettre en lumière des blessures et des peurs et d'y travailler.
Cela apporte également une meilleure compréhension de soi.
C'est une rencontre avec soi-même, avec notre Être profond.


Quand les corps entrent en résonance
Lors d'un massage énergétique, les vibrations changent et s'harmonisent. Les corps communiquent entre eux et reprennent contact. Ils échangent des informations, rééquilibrent l'énergie des uns et des autres.
Il arrive parfois qu'au court des séances, une vibration en appelle une autre et qu'une âme me rende ainsi visite pour aider à la guérison de nos blocages et nos blessures émotionnelles.

Alors, aimer son corps et l'accepter tel qu'il est en cet instant, c'est le reconnaître pour le message qu'il transmet et c'est aussi le meilleur moyen d'amorcer la communication !
En l'acceptant, vous cessez de le critiquer et en cessant de le critiquer vous commencer à l'aimer.
Et rien n'est plus puissant qu'une vibration d'amour !

 

 

 

Claudia Sartori Maréchal

7 commentaires

Conscience & Enfance

 

Nous sommes UN, tous reliés par la même énergie universelle, partageant le même espace : la planète Terre. Ce qui retentit sur l'un, retentit inévitablement sur l'autre. Cette unité se décline sur différents plans, elle concerne également la relation entre le corps , le mental et l'esprit.

Sans cette unité il y a déséquilibre.

Déséquilibre qui peut se manifester de différentes façons :

 

  • douleurs physiques, problèmes de santé

  • perturbations émotionnelles et mentales

  • Coupure avec notre ouverture à la conscience, avec notre intuition, avec notre être véritable, notre essence.

Lorsque nous arrivons au monde, nous SOMMES. Dans la plus grande simplicité, unis au Tout. Nous VIVONS sans nous soucier de ce que pensent les autres, nous EXPRIMONS nos besoins, émotions et ressentis de façon claire et sans hésitation, nous nous ACCEPTONS exactement comme nous sommes et nous SAVONS ce que nous voulons.

Notre conscience est totale.

15 années d'expérience auprès des enfants, m'ont permis de constater que cette plénitude ne dure pas longtemps. Très vite l'éducation reçue impose des schémas, tout comme la société et l'entourage et nous fait perdre petit à petit le contact avec notre essence. Nous commençons à douter et à nous identifier à ces schémas. Ceci fait partie du chemin. Mais cela ne veut pas dire que nous sommes perdus à tout jamais. Cette conscience ne disparaît pas, elle est à l'intérieur de nous, le travail sera donc de la faire revivre. Beaucoup d'outils existent aujourd'hui et de plus en plus de gens remettent en cause leurs propres schémas et aident ainsi les générations futures à apprendre à rester d'avantage fidèles à elle-même. La place de l'enfant a aussi changé et de nombreuses réflexions sur la façon de communiquer ont vu le jour.

L'école devrait assurément ajouter des modules à son programme en matière « d'éducation ». Alors quand l'occasion se présente de travailler avec les élèves d'une classe, il n'y a plus à hésiter !

Le travail que je vais vous présenter est celui réalisé avec une classe de Grande Section de maternelle.

 

L'AMOUR

Tout commence avec un livre intitulé « ce n'est pas ce que tu possèdes qui compte ». Pour aborder le thème, il a fallu romancer un peu...

Nous voilà donc partis dans le monde où un magicien pris de colère, prononça une formule qui fit disparaître toutes les choses ! Les classes n'avaient plus tables ni chaises, les routes étaient vides et même dans les chambres des enfants il n'y avait plus aucun jouet !

Mais que resterait-il donc si toutes les choses disparaissaient?

« rien , il ne reste plus rien ! », « tout est vide ! » ou « on ne peut même plus jouer ! ». Jusqu'à ce qu'un enfant réponde « il resterait quand même nous ! ».

Et oui !

Alors la réflexion s'est poursuivie parce que si nous ne sommes pas ce que nous possédons, qui sommes-nous alors ?

- « on est des filles et des garçons »

- « moi je m'appelle Thomas »

- « on est des Êtres humains »

Et qu'est-ce que c'est un Être humain ?

- « euh... »

- « c'est quelqu'un qui vit ! »

Et qu'est-ce ça signifie être vivant ?

- « c'est quand on bouge : »

- « c'est quand on parle ! »

Pourtant une fleur c'est vivant et ça ne parle pas !

- « un Être humain ça a un cerveau ! »

Ah oui, dites-moi ce qu'il y a à l'intérieur de nous ?

- « il y a les os et le sang »

- « les muscles, moi j'ai beaucoup de muscles ! »

- « les dents et la langue »

Et quoi d'autre ?

« le cœur »

Le cœur, il est important celui-là ! Et qu'est-ce qu'il y a à l'intérieur du cœur ?

- « ... »

Quand est-ce qu'on dessine des cœurs ?

- « C'EST QUAND ON EST AMOUREUX !!! »

Mais oui ! Alors qu'est-ce qu'il y a à l'intérieur du cœur ?

- « l'amour ? »

Mais oui ! L'amour !

À l'intérieur de nous il y a l'amour et pourtant on ne le voit pas, on ne peut pas le toucher, on ne peut pas l'acheter mais il EXISTE ! On peut le sentir, il est là depuis toujours et il ne s'arrête jamais si on le décide.

QUOI D'AUTRE ?

Puisqu'il y a l'amour à l'intérieur de nous, il y a sûrement d'autres choses qui vivent en nous et qui ne se voient pas ?

De fil en aiguille, la discussion s'est portée sur l'activité principale des enfants et autour du questionnement « de quoi a-t-on besoin pour jouer ? ». Il est étonnant de constater qu'à seulement 5 ans, les premières réponses portent toujours sur l'aspect matériel qui semble déjà indispensable, « pour jouer on a besoin de jouets », or à la question « que faites-vous dans la cours de récréation ? » et « à quoi jouez-vous ? » un début de prise de conscience semble enfin émerger. Force est de constater que les jeux de la cour de récréation ne requièrent aucun matériel. « Cache-cache », « chat-couleur », « chat glacé », jouer à la maîtresse ou à la marchande mobilisent tout autre chose ! Et cette chose s'appelle l'IMAGINATION. Et qu'est-ce que l'imagination ? « c'est quand on invente des choses dans sa tête », « on voit des images ». Ce sont l'imagination et la PENSÉE qui permettent de CRÉER toutes sortes de choses ensuite. Tout comme l'amour, l'imagination, la pensée et la créativité ne se voient pas, ne se touchent pas, ne s'achètent pas et pourtant elles existent ; et non seulement elles existent mais sans ces quatre éléments « vivre » serait impossible ! Ces choses vivent à l'intérieur de nous et elles ne s'arrêtent jamais si on le décide, ce sont elles nos vrais trésors.

Mais qui sommes-nous exactement alors ? Nous sommes ce qui en nous vit et ce que nous décidons de faire vivre. Ce ne sont pas nos habits ou nos possessions qui nous définissent.

Alors après une séance de respiration et d'intériorisation grâce aux méditations de « calme et tranquille comme une grenouille », j'ai demandé aux enfants de trouver 4 choses qu'ils sentent avoir à l'intérieur d'eux et qui les définissent pour l'instant.

TOUT LE MONDE A BESOIN D'AMOUR

Nous avons lu un livre qui s'appelle « les mots doux » autour duquel la discussion s'est engagée. À quoi servent les mots doux ? « à dire qu'on aime », « à être gentil », « à faire plaisir ».

Deux axes se sont donc dégagés. Le premier sur la notion de « plaisir »et sur le fait « d'être gentil », le deuxième sur le fait de dire « qu'on aime ».

Qu'est-ce que faire plaisir et qu'est-ce que être gentil ? À qui est-il important de faire plaisir et avec qui faut-il être gentil ? Il est indéniable que l'enfant de 5/6 ans cherche à faire plaisir aux autres et à être gentil avec les autres. La « bonne éducation » nous apprend qu'il faut être sage et gentil avec les autres et qu'il faut faire plaisir aux autres. En résumé, il faut d'abord être « aimé » par les autres. Le paradoxe de l'enfance est de jongler entre une ouverture à la conscience encore bien présente et la dépendance aux adultes, aux autres et à leurs règles. Cela d'ailleurs reste souvent valable même après. Voilà pourquoi il est important de refaire prendre conscience aux enfants que pour aimer les autres et pour s'aimer ensemble, il faut d'abord S'AIMER SOI-MÊME. Voilà pourquoi regarder ce qu'il y a à l'intérieur de soi est si important. L'avantage de l'enfant est qu'il accepte facilement toutes les facettes qui le constituent. De cela découle le fait qu'il faut donc aussi penser à se faire plaisir et à être gentil envers soi-même.

Cette belle aventure nous a amené a créer une histoire sur fond musical que vous pouvez découvrir ci-dessous. Nous avons fait vivre notre créativité et notre imagination. Nous avons pensé, ri et vécu beaucoup d'émotions ! Tout cela dans le respect et l'amour !

MERCI !

Télécharger
Marguerite & Roselia.wav
Fichier Audio Wave 64.0 MB

 

 

 

Claudia Sartori Maréchal

1 commentaires

La fête de fin de grossesse

La grossesse est un moment spécial dans la vie d'une femme. Voilà pourquoi il mérite d'être souligné!

La fête de fin de grossesse intervient généralement lors du dernier mois et s'adapte au goût et aux envies de chacune. Oui! De CHACUNE! Car il s'agit bel et bien d'une fête féminine.

Cette fête n'est d'ailleurs pas sans rappeler la transmission et l'accompagnement de femme à femme d'autrefois lorsque l'une d'entre elles se préparait à mettre son enfant au monde.

C'est l'occasion de célébrer et d'honorer le passage de l'avant (la grossesse) à l'après (la naissance). Cette transition permet à la (future) maman de se préparer à ce changement et de partager avec des personnes proches les derniers instants. C'est aussi l’occasion de demander des conseils aux amies plus expérimentées ou tout simplement pour avoir un avis et des réponses à certaines questions. Cela peut-être aussi une bonne opportunité pour organiser la suite : disponibilités de chacune pour rendre un service utile à la maman après l'accouchement.

C'est aussi le moment de chouchouter la femme enceinte. L'idéal est que chacune prévoit de quoi manger afin de partager un repas ensemble. Il est intéressant de commencer la fête par l'allumage des bougies que chacune aura apporté. Celle de la femme enceinte se trouvera au milieu et celles des participantes tout autour. C'est une jolie façon de symboliser l'union des femmes dans cet instant magique de leur vie.

Ensuite, à vos idées!

L'après-midi sera mis à profit pour préparer des choses pour la future maman : un collier qu'elle pourra emporter à la maternité : chacune confectionne ou apporte sa perle et y met un vœu dedans! Cela peut-être aussi sous la forme d'un bijou à accrocher au sac à langer du futur bébé. Tout est possible! Dans les idées les plus répandues, on trouve le mobile pour le futur bébé confectionné avec un arceau et du plastique fou. Cela peut être aussi une décoration de rideau.

Il y a aussi la boîte à mots doux. Dans un bocal transparent chaque participante glisse un billet avec une pensée, un vœu, un mot doux, un souhait pour la maman, sa famille et le futur bébé. C'est l'occasion de sortir le matériel de scrapbooking!

Pensez aussi à la couronne de fleur, à l'album photo, au massage des jambes!

Et puis évidemment, l'incontournable moulage du ventre!


Il va de soi que le reste de la famille, à savoir la papa et les éventuels frères et sœurs, ne seront pas laissés à l'écart! Pourquoi ne pas les inviter à vous rejoindre à la fin de la fête afin que eux aussi puissent participer à ce merveilleux moment?

 

 

 

Claudia Sartori Maréchal

7 commentaires

Sauna et Bains vapeur

Vacances en Italie, Tyrol de mon enfance, je prends soin de moi et j'ai testé pour vous l'espace wellness Cron4.

 

L’endroit est magnifique! Une invitation au voyage et à la détente. Un espace immense dédié à la tradition du sauna et des bains vapeur.


On y trouve une aire interne et externe où se cotoient saunas de toutes sortes aux différentes vertues, espaces de relaxation et soins divers.

 

À l’intérieur :
Au Rez de chaussée : 2 Bains romains, un sauna aux herbes, un petit sauna et une cabine infrarouge, un parcours de santé Kneipp, des douches de toutes sortes.
Au premier étage : 3 salles de relaxation avec trois ambiances différentes, un bar proposant cocktails de fruits et légumes frais en tout genre et une grande terrasse ensoleillée.

 

À l’extérieur :

  • Grand sauna finlandais (90 ° C) avec jet de vapeur qui peut accueillir environ 70 personnes
  • Sauna "chalet d'alpage" (finlandais, 85 ° C) à l'odeur de foin frais.
  • Le sauna des Vikings (finlandais, 100 ° C) avec le trône.
  • Cabane "Trois Sommets" (finlandais, 90 ° C) avec poêle à bois.
  • Sauna souterrain avec des murs en pierre (80 ° C)
  • Bio Sauna (Finlandais de 80 ° C)
  • Grande baignoire avec de l'eau froide, bains Kneipp (bras et jambes)
  • Grand jardin avec chaises longues et des foyers ouverts où crépite agréablement un feu de bois autour duquel des banquettes permettent de se relaxer entre deux saunas.
  • 4 cabines avec rayonnement infrarouge thermique

Département pour les femmes :
Un salon séparé, réservé aux dames avec bain romain et un sauna aux herbes, douches de toutes sortes et salle de relaxation, petit sauna à 90 ° et petit jardin extérieur.

Les bienfaits du sauna

Selon des études médicales conduites en Finlande, en Allemagne et au Japon, Les bienfaits pour la santé associés à l’usage du sauna Finlandais sont nombreux.

 

  • Le sauna élimine les toxines et les impuretés du corps

La transpiration et les températures élevées dans un sauna ouvrent les pores du corps, et aident à réduire les niveaux de toxines et d’impuretés.

Ces hautes températures font du sauna un lieu très hygiénique, puisque aucune bactérie ne survit lorsque le mercure dépasse les 82°C.


  • Le sauna aide à maintenir une peau claire et saine

La chaleur du sauna assouplie aussi les tensions du visage et améliore l’élasticité de la peau.

 

  • Le sauna aiderait la production d’interféron dans l’organisme

L’interféron est une protéine anti-virale qui possède de puissantes propriétés anti-cancéreuses.

 

  • Une séance de sauna soulage la douleur et la fatigue des muscles

Une séance de sauna à température élevée a pour effet d’augmenter la vitesse de circulation sanguine ce qui provoque un soulagement rapide des douleurs et des courbatures.

 

  • Le sauna améliore la circulation et la pression artèrielle

L’effet sur la pression artérielle est temporaire, des bains de sauna fréquents, peuvent permettre chez certaines personnes de maintenir un niveau de pression artérielle plus bas.


  • Un «Fitness»  cardio-vasculaire

L’utilisation régulière de saunas permet de maintenir les vaisseaux sanguins dans de meilleures conditions. Des séances multiples et répétées de sauna finlandais participeront au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire.

 

  • Le sauna aide à résister à la maladie et a un effet décongestif

La chaleur du sauna met le corps dans un état de fièvre artificielle (hyperthermie). Cette «fausse fièvre » stimule le système immunitaire qui entraîne une production accrue de globules blancs et d’anticorps pour lutter contre les maladies. L’action de la vapeur aide à éliminer toute congestion désagréable.

 

  • Le sauna peut aider à la fonction rénale

Une séance de sauna peut augmenter la propre fonction rénale. La transpiration à travers les pores de la peau excrète une bonne quantité de déchets de l’organisme et réduit la charge exercée sur les reins.

 

  • Le sauna aide à perdre du poids

Notre corps peut brûler jusqu’à 300 calories au cours d’une séance de sauna. Même si la plupart de la perte de poids dans le sauna est une perte d’eau, prendre régulièrement des séances de sauna peut compléter un programme de perte de poids.

 

  • Le sauna aide à apaiser la douleur d’un coup de soleil

La chaleur du sauna apaise la peau brûlée par le soleil, et agit sur le sang qui se précipite à la surface pour aider à la guérison.

 

  • Le sauna soulage la tension, le stress et la fatigue mentale

Une séance de sauna détend énormément le corps et l’esprit, et favorise un sentiment de bien-être et un sommeil plus réparateur et de meilleure qualité. En effet, les endorphines libérées et la température du corps plus élevée avant l’heure du sommeil favorisent un sommeil plus reposant et plus profond.

Coups de cœur

Le sauna "Relax et Méditation"

Un moment hors du temps alliant les bienfaits du sauna à la relaxation profonde et à la méditation.

Au son des bols tibétains ou du didgeridoo l'évasion est totale!

Le corps détendu et l'âme en éveil, le voyage se prolonge à l'infini, une rencontre tout en douceur avec soi-même!

 

Le peeling au gros sel

À l'intérieur de la cabine 45°C et une vapeur si dense que l'on distingue à peine son voisin. Une agréable odeur de menthe apporte de la fraîcheur et dégage immédiatement les voies respiratoires. La distribution de gros sel commence. Un  grosse poignée chacun que l'on frotte doucement sur le corps. L'effet surprend! Assez agressif au départ, le sel se ramolli et procure une sensation de purification. On se sent nettoyé et léger. Une fois la séance terminée, c'est le moment de la douche. L'eau nettoie le sel, qui a fini d'absorber les toxines, accentuant l'effet du nettoyage et laissant une peau ultra douce!

Détente autour des foyers ouverts

Les foyers ouverts sont des feux de bois maintenus par une grille au-dessus desquels une hotte aspire la fumée.

Autour, des banquettes en bois agrémentées de coussins et de couvertures offrent un espace de détente entre deux saunas.

Ces espaces se trouvent pour la plupart totalement en extérieur, ainsi la fraîcheur de l'air (5°C hier) permet au corps de se rafraîchir. Protégés par un peignoir, le crépitement du bois procure une sensation de cocooning. On peut également savourer un thé chaud et des quartiers d'orange.

0 commentaires

La relation au corps

La relation au corps


Qu'est-ce que le corps ?

Le corps est la maison de notre âme. C'est un espace d'apprentissage parfois frustrant de limites, parfois exhausteur de vie et source d'élévation. C'est la demeure que nous avons choisi pour croître et avancer, le baromètre le plus fidèle de la justesse de nos choix ou de nos non-choix, celui qui, face à la surdité de notre égo vis-à-vis de l'âme, va prendre le relais afin de transmettre le message et nous obliger à ajuster le tir. Car comme le dit si bien Michel Odoul, « les maux du corps sont les cris de l'âme ».

La relation entre l'âme et le corps est donc essentielle, indissociable.

Le corps est un outil précieux et il est composé de différentes strates plus ou moins subtiles, tel que l'explique Daniel Meurois dans son ouvrage « le grand livre des thérapies esséniennes et égyptiennes »1.

Le corps dans sa globalité est composé par :

Le corps physique , dense que nous connaissons bien.

Le corps éthérique ou vital

« C'est le premier corps subtil qui caractérise tout être vivant. Il est le témoin exact de l'énergie vitale de notre organisme et en même temps son « moule ». Il n'existe pas la moindre cellule sans que celle-ci n'ait été auparavant préformée par une autre de nature éthérique. Ce corps éthérique, extérieur au corps physique, est constitué de canaux énergétiques appelés nadis que l'on peut rapprocher des méridiens d'acupuncture » 1 qui eux, en revanche circulent à l'intérieur du corps physique, du corps astral, du corps mental et du corps causal.

Le corps astral ou émotionnel

« Contrairement au corps éthérique, le corps astral est intérieur au corps physique mais il en épouse exactement la forme lui aussi. On peut dire qu'il est le premier de nos corps subtils à faire partie de la réalité « multicouches » que l'on appelle âme. Il est le siège de nos émotions, de notre monde affectif et de certains aspects de notre conscience de nous-même par l'affirmation de notre caractère »1 .

Le corps mental

« Comme son nom l'indique, il est le siège de l'activité cérébrale de l'être incarné. Lui aussi est intérieur au corps, il vient même se loger énergétiquement au sein du corps astral. C'est par leur action conjuguée de plus en plus affinée que l'être humain parvient à exprimer son « moi-je », à s'individualiser, à pouvoir donc développer une conscience de lui-même et à s'extraire ainsi progressivement d'une âme-groupe lui imposant des comportements grégaires »1 .

Le corps causal

« Descendons encore un peu plus au sein de l'être humain. À l'intérieur de la réalité du corps mental, s'en trouve une autre : celle du corps causal. Dans sa manifestation chez un individu incarné, la forme énergie de ce corps ne s'apparente en rien à la forme humaine. Elle ressemble à une lumière de forme ovoïde dont le germe se situe très exactement dans le cœur. Comme son nom l'indique, ce corps est celui des causes, c'est-à-dire des mémoires profondes. C'est sa dimension énergétique qui enclenche tous les mécanismes issus du bagage karmique de chaque être humain »1 .


La relation au corps

Qu'en est-il aujourd'hui de la perception de notre ou plutôt devrais-je dire de nos corps ? La société se contente de le réduire à sa simple enveloppe physique, enveloppe qui est censée, par sa simple apparence, définir qui nous sommes. De plus, les maux du corps sont extraits systématiquement de leur essence, considérés trop souvent comme des hasards aux causes extérieures et totalement privés du message qu'ils délivrent en réalité.

Dans notre recherche de compréhension du monde et de nous-mêmes, nous utilisons volontiers le mental au détriment des ressentis du corps et du merveilleux messager de notre âme qu'est l'intuition.

Bien sûr, tout cela n'est pas forcément aisé, mais c'est un chemin que je vous invite à prendre.


Se reconnecter au Tout

Comme exposé plus haut, notre corps, dans sa globalité, est la maison de notre âme et comme toute chose, elle a besoin, pour son épanouissement, d'un endroit rassurant, calme, propre, ordonné, clair, un endroit qui lui ressemble, un endroit ou l'amour rayonne.

Comment faire et par où commencer ? Tout d'abord, laissez-vous tenter par la méthode qui vous inspire ! Non seulement vous ferez la part belle à votre intuition mais en plus cela renforcera votre confiance ! Ensuite, cessez immédiatement toute critique envers vous-même, sinon le ménage sera à refaire continuellement !

En tant que thérapeute de Médecine Traditionnelle Chinoise, Aromathérapie et Soins énergétiques, je me suis rendue compte que le massage énergétique via le toucher permet une reconnexion incroyable de notre esprit avec tous nos corps. En effet, le massage équilibre les énergies, lève les blocages, tonifie les vides et élimine les pollutions énergétiques. Ensuite, il permet à la personne de ressentir de nouveau son corps dans sa globalité, de lui redonner sa place, de le faire vivre de nouveau et même de l'accepter ! Sans compter qu'en relâchant les tensions on permet au mental de s'effacer, faisant émerger ainsi des prises de conscience, des réponses. De plus, en travaillant sur les grands centres énergétiques mais aussi via les méridiens et points d'acupuncture en passant par les propriétés des huiles essentielles l'action n'en est que renforcée.

Mais si le massage a toujours été pour moi une évidence et un réel plaisir, j'ai découvert que cela n'était pas le cas de tout le monde. Les raisons qui reviennent le plus souvent sont les complexes du physique, l'inconfort du contact et la peur. Oui, la peur ! Parce que nos schémas nous ont tellement habitués à nous couper de notre Être dans sa globalité et à nous identifier soit à notre intellect, soit à notre enveloppe physique ou encore mieux à ce que les autres ont décidés que nous sommes, que nous avons peur de découvrir notre véritable et authentique identité !


Le corps, la Vie

En conclusion, votre corps doit vivre et vibrer ! Mettez-le mouvement, parlez-lui, prenez-en soin et surtout ÉCOUTEZ-LE ! On dit souvent que la réponse est à l'intérieur de nous... et c'est vrai !

J'ai lu sur le blog de l'espace conscience un très bel article de Claire de Lys intitulé « Tantra : Terre-Ciel, sexualité et spiritualité », qui retranscrit d'une autre façon le lien entre le spirituel et le corps. Je vous invite à le lire également.

Votre corps possède des ressources étonnantes, utilisez-les !


Claudia Sartori

0 commentaires