Les messages du corps (6)

LE SYSTÈME REPRODUCTEUR

D'après le livre de Michel Odoul "Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi" Ed Albin Michel

Comme son nom l'indique, il permet à l'être humain de se reproduire.

Il est composé des organes sexuels, des glandes sexuelles (ovaires, testicules) et de l'utérus chez les femmes.

La procréation suppose la rencontre entre un homme, de nature Yang et pénétrante, et une femme de nature Yin et réparatrice. Cela peut nous faire comprendre combien il est nécessaire de réaliser la même chose en nous pour pouvoir évoluer. Il nous faut aller à la rencontre de l'autre aspect de nous-mêmes, de notre partie « Yin - féminine » si nous sommes des hommes et notre partie « Yang - masculine » si nous sommes des femmes. Il s'agit de trouver l'équilibre et de faire la paix entre notre côté doux, tendre, passif, artistique, esthétique, accueillant, non conscient, profond (féminin) et notre côté ferme, fort, actif, guerrier, défensif, pénétrant, conscient, superficiel (masculin). Il nous est alors possible de grandir et d'évoluer. Ce qu'il est intéressant de noter, c'est que cette (pro)création a tout à fait la possibilité de se réaliser dans le plaisir et la joie ainsi que la vie l'a prévu.

Le système reproducteur est donc celui qui nous permet de procréer, de donner la vie physiquement mais c'est aussi à travers lui que passe notre capacité générale à créer, à enfanter des projets, des idées dans le monde matériel.

Il est enfin le système de la sexualité, c'est-à-dire notre capacité à créer dans le plaisir. Il représente notre action sur l'autre, notre pouvoir sur lui car celui-ci s'abandonne à nous, comme nous à lui, dans cette relation particulière. Ce « pouvoir » doit donc être réciproque et respectueux et il est encore plus grand lorsqu'il est appuyé sur l'amour.

Les maux du système reproducteur nous parlent de notre difficulté à vivre ou accepter cette paix des opposés (Yin/Yang – masculin/féminin) à l'intérieur de nous. C'est particulièrement le cas des problèmes à l'utérus, qui représentent le couple, le foyer et qui signifient souvent des tensions ou des souffrances par rapport au conjoint (absence, frustration, décès, conflit) ou par rapport à la place de chacun dans le foyer.

Ils expriment aussi notre peur, notre crainte à enfanter, que ce soit réellement (enfant) ou symboliquement (projets, idées...), par manque de confiance, par culpabilité ou par angoisse. Les douleurs aux testicules et aux ovaires nous parlent de cela, que ce soit du fait d'une cruralgie, d'un kyste ou d'un cancer de ces glandes reproductrices.

Les maladies dites « sexuellement transmissibles » représentent souvent des autopunition inconsciemment provoquées par une culpabilité face à une activité sexuelle développée en dehors des normes reconnues par la personne ou son environnement.

À travers la frigidité, l'impuissance ou les douleurs et inflammations diverses qui « empêchent » la sexualité, nous exprimons notre difficulté à vivre et à accepter les plaisirs de la vie et en particulier de l'activité, qu'elle soit professionnelle, sociale ou familiale.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Sylvie Richard (samedi, 25 avril 2015 16:59)

    Bonjour,

    Je viens de lire l'article sur psychologie énergétique, le système reproducteur.
    Merci, car il m'a fait prendre conscience, du moins être sûr de ce que je sais dans mon couple et les effets sur l'utérus.